Accueil

Edito juillet 2019

Edito juillet 2019

La tour de Piégut est en danger d’écroulement !                       ...
Se déplacer à Thorame-Basse au siècle de Louis XIV

Se déplacer à Thorame-Basse au siècle de Louis XIV

Conférence d’Olivier Joseph Lundi 29 Juillet 2019 Église Saint-Pierre-aux-Liens Thorame-Basse entrée gratuite
Le Provençal dans le Haut Verdon Marqueur de territoires et d’identités

Le Provençal dans le Haut Verdon Marqueur de territoires et d’identités

Conférence de Jean-Luc Domenge Vendredi 16 août 2019 18h30 Église Saint-Pierre-aux-LiensThorame-Basseentrée gratuite
Zones humides
fouilles Saint Pierre


Sur les traces de notre histoire

Jusqu’à ces dernières années, les données historiques, archéologiques sur l’histoire de notre commune relevaient essentiellement de recherches personnelles. Ce travail de bénévoles passionnés a entretenu l’intérêt pour notre patrimoine au cours de ces dernières décennies. Merci à eux.

Depuis 2017, année où le Service Départemental d’Archéologie accueille la commune de Thorame-Basse dans son Projet Collectif de Recherche du diocèse de Senez, Culture & Patrimoine bénéficie de l’apport de spécialistes confirmés : historiens, archéologues, géologues avec lesquels nous découvrons la richesse, la diversité et l’ancienneté de notre histoire.

Les chantiers de prospections et de Fouilles par le Centre Camille Jullian d’Aix en Provence, identifient, sur 53 sites, des traces de fréquentation ou d’occupation datant de la préhistoire, de l’Age de Fer.
Par ailleurs, sur 11 sites, des matériaux confirment une présence humaine de la période du Haut-Empire à l’Antiquité tardive.
Au Moustier, suite aux fouilles de ce mois de juin, les premières analyses permettent de penser que les inhumations datent du IV° siècle. Serions-nous en présence du siège épiscopal d’Eturamina, mentionné lors des conciles de Riez et Vaison en 439 et 442 ? En 2020 une conférence nous informera plus précisément.

Lors des Rencontres des Patrimoines au mois d’octobre, initiées par l’association Petra Castellana, les apports scientifiques de Mr Faucherre, professeur à l’Université d’Aix en Provence, expert auprès de l’Unesco, ainsi que ceux de Mr Buccio, responsable du Service Départemental d’Archéologie des Alpes Haute-Provence, permettent de dater la construction de la tour vers fin du XIII°-début du XIV° siècle et de mieux en connaitre sa finalité.
Les dimensions de la chapelle de Piégut interrogent. Elles paraissent imposantes pour être un lieu unique de pèlerinage. A son origine, le village de Thorame n’était-il pas bâti autour de la chapelle ? Les recherches sont à poursuivre.

Les peintures murales (fresques) de St Thomas, du XII°-XV° siècle, ont fait l’objet d’une visite de Mme Tugas et Mr Visseaux de la Drac. Ils en reconnaissent l’un et l’autre la qualité exceptionnelle. Cependant les conditions de préservation posent sérieusement questions. Le rapport qui parviendra en mairie fera un état des lieux et donnera des préconisations pour leur sauvegarde.
C&P fait une demande à la Drac pour compléter la documentation sur sa datation, le contexte et les circonstances de sa réalisation.

Ce patrimoine Thoramien est indivis, il appartient à chacun et à tous.
Nos anciens nous ont légué ce bien, nous en sommes héritiers mais aussi en responsabilité de le transmettre aux générations futures.
Affirmer cela, c’est être au cœur de l’ADN de la politique de Culture & Patrimoine.

Les 1 100 personnes qui ont signés la Mobilisation Citoyenne, cet été 2019, en témoignent.

En leur nom et fort de leur appui, le Conseil d’Administration demande à Madame la Sous-Préfète de Castellane un RDV pour lui remettre cette Mobilisation Citoyenne, expression d’une volonté populaire en vue de sauver la tour de Piégut, repère géographique, affectif, historique de notre histoire commune.
Un document explicatif sur la tour lui sera remis, auquel sont joint les rapports de Messieurs R. Chastagnaret de la DRAC, M. Dupuis ancien responsable du Service archéologique du Département, N. Faucherre, spécialiste de l’époque médiévale qui unanimement recommandent que des travaux de consolidation soient effectués en toute urgence pour éviter son effondrement inéluctable.
Il lui sera demandé d’intervenir auprès des responsables de son devenir, la Municipalité, l’ONF, l’Etat, afin qu’ils se concertent et trouvent enfin un consensus pour sa sauvegarde avant qu’il ne soit trop tard.

Le programme de C&P, en termes de projets et d’actions, est dense. Aussi, les administrateurs lancent un appel pour renforcer et enrichir le Conseil d’administration.
Chacun peut y trouver sa place, en fonction de ses disponibilités et de ses intérêts. La parole de chacun est respectée, les échanges fructueux, les décisions prises démocratiquement.
Le partenariat avec les associations et les professionnels est vivifiant, il donne sens à notre volonté de valoriser le travail collectif par le partage des savoirs et des connaissances qui se complètent et s’enrichissent.

Osez ! Venez nous rejoindre.

11 novembre 2019

                                                                                                                    

Edito : Notre-Dame de Paris – Avril 2019 Télécharger
Edito : Bilan 2018 / Projets 2019 – Février 2019 Télécharger
Edito : Commémoration 11 novembre 18 Télécharger
Edito : Démarche éthique de C&P – Avril 2018 Télécharger