Programme 2018

À venir :

Réunion du Conseil d’administration le 9 novembre 2018.

Nos rendez-vous  à venir :

Samedi 10 novembre, 17h, église Marie Reine, Château-Garnier : conférence de Jean-Christophe Labadie, directeur des Archives départementales sur L’Engagement des Bas-Alpins dans la Grande Guerre.

L’exposition consacrée aux années 1917-1918 est visible aux Archives départementales, 2 rue de Trélus à Digne, jusqu’au 30 novembre 2018 [http://www.archives04.fr/a/404/17-18-victoire-/].

Jean-Christophe Labadie : La Grande Guerre des Bas-Alpins, militaires et civils au front et à l’arrière. – Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2018, 288 p.

Ce livre raconte la Grande Guerre des Bas-Alpins : au front, les conditions de vie et de mort des poilus ; à l’arrière, la mobilisation des corps et des esprits des femmes, des vieillards, des écoliers, des réfugiés, des étrangers, des prisonniers de guerre allemands…

Ce livre en dresse le terrible bilan humain : le sang bas-alpin coula en abondance sur les champs de bataille de la Grande Guerre et, en haute Provence plus qu’ailleurs, l’armistice du 11 novembre 1918 fut une victoire des morts. Aujourd’hui, seuls les monuments aux morts nous rappellent les vestiges d’un monde disparu.

Cette publication constitue la synthèse du projet des Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence qui a été conduit de 2014 à 2018 dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre sous la forme d’expositions, de publications, de conférences, d’actions éducatives et de projets culturels. Elle y met aussi un point final.

Ouvrage en vente aux Archives départementales – 15 €

15- 29 Septembre  : diagnostic archéologique en val thoramien, notamment le plan Saint-Pierre, Piégut, Saint-ThomasChamp GrasLayon,  sous la conduite de Florence Mocci, Centre Camille Jullian (CNRS) dans le cadre d’un Programme collectif de recherches et en collaboration avec le service départemental d’Archéologie.

Réunion publique d’information : jeudi 20 septembre, 20h, mairie de Thorame-Basse

15-16 septembre : Journées européennes du Patrimoine,

Samedi 15 septembre à 15h, rendez-vous devant la miellerie Chailan à Château-Garnier pour une visite accompagnée sur différents sites remarquables de la commune  : balade à la rencontre de Jules Ranguin, du Christ en Majesté et des Evangélistes, des ouvrages sur un canal oublié…  Bien se chausser, prévoir un vêtement pluie/vent et de l’eau. Possibilité d’une partie du parcours en voiture.

Nos rendez-vous de cet été 2018 : Merci à tous pour votre présence !

Samedi 7 juillet, 17h, église Saint-Pierre-aux-Liens : Conférence sur L‘Histoire de l’industrie textile en haut Verdon, fin XVIIe-1968. Eléments d’une étude ébauchée.         par Eric Fabre, historien, Maître de conférences à l’Université de Provence – IUT de Digne, Membre associé au CRHQ – Equipe Dynamiques et politiques rurales (XVe-XXIe siècle)

Eric Fabre est notamment l’auteur de La Vie rurale en haute Provence de la fin du XVIIe au milieu du XXe siècle (éd. Archives départementales des Alpes de Haute-Provence,  2016) et de Laine et drap en haut Verdon (éd. L’Harmattan, 2016).
Ce dernier ouvrage montre, dans l’ensemble de la haute Provence, comment fonctionne la production dispersée de draps de laine entre les dernières décennies du XVIIe siècle et les années 1830 qui voient sa concentration […], s’attache ensuite à l’étude des causes et des modalités de la disparition de cette production industrielle. L’analyse insiste sur le rôle du crédit dans les campagnes industrieuses et sur la polyvalence des producteurs, mais aussi sur les matières mises en jeu et produites. Elle établit un lien entre la nature des tissus fabriqués, la qualité des laines que peuvent délivrer les troupeaux locaux, les savoir-faire de la main d’oeuvre et les attentes des marchés […].

Merci à Eric Fabre pour sa science  et sa rigueur  : un exercice un peu ardu pour les auditeurs, mais qui  montre la voie à Culture & Patrimoine

Vendredi 3 août, 20h30, église Saint-Pierre-aux-Liens  :

Contes Poilus, contes et ombres chinoises sur la guerre de 14-18,

spectacle de Guy Chambrier    [http://contenimes.blogs.midilibre.com/]

Une façon de poursuivre le travail présenté à l’été 2014 sur Thorame-Basse dans la Grande Guerre . « C’est  un plaisir et un honneur que de pouvoir partager mon travail «  là où tout a commencé » ! Je n’oublie jamais de signaler ces correspondances de femmes qui m’ont donné l’impulsion… » : Guy Chambrier, invité à visiter l’exposition,  avait été fortement impressionné par le Journal des Femmes de La Valette. 

Un joli moment d’émotion partagée : merci à Guy Chambrier pour nous avoir fait « écouter »  nos Poilus comme à la veillée…

Du samedi 14 juillet au dimanche 12 août, 15h30 – 18h30, chapelle Saint-Thomas : exposition sur Ganagobie !, produite par les Archives départementales et la Conservation des Antiquités et Objets d’art  des Alpes de Haute-Provence.

Outre les mosaïques, leur symbolique et leur restauration, cette exposition présente l’église avec son mobilier, le cimetière, ainsi que des photographies prises dans ce lieu emblématique depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours.

 

286 visiteurs, soit 10 visiteurs par jour, malgré les orages quotidiens : merci à tous de votre visite, de nos échanges et de vos contributions pour la restauration du tableau de Saint-Thomas !

L’ouverture de la chapelle Saint-Thomas permet aussi de découvrir la fresque du Christ en Majesté et des quatre Evangélistes qui couvre la voûte de l’ancienne abside, actuelle sacristie, et de jouir d’une acoustique surprenante.

Cette fresque semble dater de la construction de l’église Saint-Thomas au XIIe siècle (à vérifier). Elle a été probablement modifiée jusqu’au XVIe siècle. Recouverte d’un badigeon, elle a été découverte en 1950 seulement ! Classée Monument historique aussitôt, elle doit faire l’objet d’une étude historique et physico-chimique afin de déterminer son origine et ses modifications.

Lundi 25 août, rendez-vous à 9h devant la chapelle Saint-Thomas :

 Atelier du patrimoine dans le cadre du travail de recherche sur la gestion de l’eau dans la commune de Thorame-Basse : Présentation du canal de La Bâtie  autour d’un café ; nettoyage d’une martellière  avec implication souhaitée des habitants, des résidents saisonniers et des jeunes de la commune. 

Merci aux dix bénévoles fervents qui ont travaillé d’arrache-pied : trois martellières dégagées et une partie du parcours débroussaillé !