Histoire de l’association

En 1989 est créée une section « Patrimoine » du « C.O.O.L des 2 Thorame » (Foyer Rural). En 2002, elle devient autonome sous l’appellation Association Culture et Patrimoine de Thorame-Basse.

En 2014, la manifestation commémorant le centenaire de la guerre de 1914-1918, « Thorame-Basse dans la Grande Guerre », marque un tournant dans l’activité et les objectifs de l’association : un travail de mémoire, de longues recherches en archives, la participation des citoyens, un éventail de manifestations, un rayonnement dépassant largement la commune.

En 2017, l’écriture et l’adoption des nouveaux statuts confirment le désir et la volonté des membres de l’association de faire vivre et de transmettre la richesse comme la diversité de notre histoire locale.

Ses objectifs 

–  Documenter le patrimoine archéologique et historique, comme le patrimoine immobilier et mobilier de la commune, langues, coutumes traditions ;

–  Agir pour la connaissance, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine local.

Ses réalisations 

En 1990, paraît la monographie Thorame-Basse d’hier à aujourd’hui, à laquelle s’ajoute en 1998 un complément illustré de nombreuses photos.

De 1990 à 1998, des bénévoles de l’association participent à de nombreux chantiers de restauration dans les hameaux. L’association apporte sa contribution financière à divers chantiers, souvent en partenariat avec la municipalité et d’autres associations, ainsi qu’avec les Bâtiments de France. On peut énumérer :

Thorame-Basse : rempart du Barri, éclairage du clocher, restauration du retable de Saint-Pierre-aux-Liens, réhabilitation du vieux cimetière et de la tombe de Jassaud ;

Piégut : nettoyage du site et participation à la réhabilitation de la chapelle et du chemin de croix ;

La Valette : enduit du lavoir, soutien à la restauration du four et du lavoir par les habitants,  ancien moulin, autel de Chalufy, nettoyage du refuge de Boules ;

Le Moustier : travaux extérieurs et aide à la réhabilitation intérieure de la chapelle, curage de la source du plan Saint-Pierre ;

La Bâtie : porche et gouttières de l’église et rénovation de plusieurs oratoires, lavoir ;

Plan Saint-Thomas : réfection de la porte de la chapelle, croix ;

Château-Garnier : éclairage du clocher de l’église et peinture au lavoir, pavillon de la curiale,  oratoire de l’Adréchon, lavoirs ;

En 2009 l’association réalise le dépliant sur la commune de Thorame-Basse.

En 2014, la manifestation sur les poilus de Thorame-Basse morts dans la Grande Guerre, en collaboration avec la Municipalité, bénéficie du label national «Commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 » : exposition, livre Thorame-Basse dans la Grande Guerre, parcours, lectures, concert, conférences, projection de films,  stèle et cérémonies commémoratives, site internet dédié.

Ses projets

Mobiliser et associer l’ensemble de la population à la sauvegarde du patrimoine et à la valorisation de la culture locale.

Enrichir la connaissance de l’histoire du village en l’inscrivant dans celle des vallées environnantes :

  • Soutenir et promouvoir les travaux de recherches et leurs publications ;
  • Recenser et décrire l’ensemble des biens privés ou publics de notre commune présentant un intérêt historique ou culturel ;
  • Mener une étude approfondie sur la fresque de la chapelle Saint-Thomas, classée « Monument historique ».

Mobiliser les services concernés pour la sauvegarde de la Tour de Piégut, car il y a urgence, pour la documentation et la conservation du site de Piégut et de la chapelle Saint-Thomas, pour l’étude archéologique du plan Saint-Pierre et du barri .

Proposer des conférences, des expositions, des ateliers, des visites…, contribuer à la vie culturelle de la commune.

Adhésion

Le Conseil d’administration accueille toutes les personnes désireuses de s’impliquer. Chacun peut participer en fonction de ses disponibilités, de ses centres d’intérêt et de ses compétences.

Déposez un courrier dans la boîte aux lettres de l’association à la mairie ou contactez un membre du CA : Marcel Boyer (Château-Garnier), André Bresson (La Valette), René Caverni (La Bâtie), Philippe Chailan (Château-Garnier), Jakline Eid (Château-Garnier), Jean Kints (Thorame-Village), Yvette Miguel (Thorame-Village), Annie Pujol (Thorame-Haute), Alain Roux (Le Moustier), Martine Simon (La Bâtie).

Faites nous connaître votre point de vue, les actions à mener qui vous paraissent prioritaires,  partagez avec nous vos connaissances sur l’histoire locale.
Votre savoir nous intéresse !